Bécasses et balises Argos

bécasses et balises argos

 

Aujourd'hui l'étude des oiseaux migrateurs passe obligatoirement par la localisation en temps réel , pour être le plus précis possible et ainsi récolter les données,les analyser et dorénavant mieux comprendre leurs comportements durant la migration.

 

Argos1

 

 

 

 

Tekarg4 1

       Chaque balise est caractérisée par un numéro d'identification qui est propre à son électronique de transmission.

Les balises Argos émettent régulièrement de courts messages qui sont retransmis au sol par les satellites.

Une balise émet périodiquement un message caractérisé par les paramètres suivants:

Chaque balise transmet pendant 10 heures , ensuite 48 heures sont nécessaires au rechargement de la batterie .

 

La fréquence d'émission 401.651 MHZ avec une tolérence de 30 KHZ qui doit être stable,car le calcul de la localisation est basé sur la mesure de l'effet doppler.

La période de répétition est l'intervalle de temps entre deux envois de message consécutifs.Elle varie de 90 secondes à 200 secondes selon l'utilisation de la balise émetteur.

Le numéro d'identification de la balise argos

les données transmises par les balises émetteur Argos.

La durée de transmission de chaque message est inférieure à une seconde

Quand il passe en visibilité, le satellite américain NOAA* enregistre ces signaux et les renvoient vers une station et un centre de calcul.

* National Océanic and Atmosphéric Administration(agence Américaine) 

R1361 9 process1 fr

 

Après avoir étudier le principe de fonctionnement de la balise Argos , voici les réponses ou les confirmations sur le comportement des oiseaux.

 

Depuis maintenant plusieurs années dans le monde, la balise Argos est utilisé pour l'étude des oiseaux migrateurs dont fait partie la bécasse des bois.

Les Anglais ont été les précurseurs pour étudier la bécasse à l'aide de la balise Argos,les Espagnols et les Italiens aussi étudient la bécasse depuis un certain temps .

En 2015 les Français décident également de franchir le pas, le CNB avec l'aide de L'ONCFS équipe 12 bécasses la première année et 12 l'année suivante.

P9398 288eb994ad3ce8f245ff451201f3dddeargos 312 recadr

 

Aujourd'hui l'étude de Phillipe Vignac apporte des réponses très intéressantes sur le comportement de notre oiseau équipé de balise Argos. 

L'étude de Philippe Vignac est concentrée sur les bécasses Anglaises, Espagnols, Italiennes et Françaises, au total 104 bécasses font l'object de cette étude.

Cette étude apporte des chiffres qui confirment  que 96% des bécasses sont fidèles à leur sites d'hivernage.

91% d'entre elles sont fidèles a leur sites de reproductions.

70% des bécasses ont leurs sites de reproduction en Russie

Ces chiffres vont être utiles pour analyser la situation dans notre pays et en particulier le comportement des bécasses face au réchauffement climatique.

96% des bécasses sont fidèles à leur SH et 91% des bécasses sont fidèles à leur SR , on peut donc en déduire que les bécasses ne sont pas sensibles au changement climatique.

Par conséquent nous sommes en droit de nous poser cette question , étant donné que les bécasses ne sont pas sensibles au changement climatique,comment expliquer la baisse importante de l'effectif dans notre pays ? ou sont-elles ? l'effectif est-il en baisse ? Malheureusement , nous avons la réponse, les bécasses n'étant pas sensibles au changement climatique et dans le même temps nous constatons une forte baisse de l'effectif , il est donc évident que le cheptel bécasse diminue dans des proportions très inquiétantes.

La situation est encore plus préoccupante encore, étant donnée que les institutions déclarent des incohérences face aux chiffres qu'ils ont en leur posséssion !

L'ONCFS déclarait  pour la saison 83/84 une estimation du cheptel d'environ 1.3 million bécasses, puis pour la saison 98/99 l'ONCFS estimait le cheptel à 1.190 million de bécasses, et pour la saison 2013/2104 , l'estimation de l'ONCFS n'est plus que de 736000 bécasses .

Dans le même temps , nous avons le responsable  " bécasse " au sein de l'ONCFS, Monsieur Ferrand qui déclare dans le journal " le chasseur français 2016 " l'état de l'espèce est globalement satisfaisant et la mis en place du PMA qui à très certainement contribué à modérer l'impact de l'augmentation.

Monsieur Ferrand déclare également , néanmoins, les modifications liées au réchauffement climatique ont tendance à diminuer les effectifs et déplacer le centre de gravité de la migration ! la bécasse se déplace moins loin de son aire estivale.

Malheureusement nous avons le discours du responsable bécasse au sein de L'ONCFS qui semble curieux , il parle d'une stabilité alors que depuis 30 ans l'estimation a baissé de 44% ,et de 37% en 16  ans, c'est leurs chiffres.Il parle également d'un déplacement du centre gravité de la migration, là encore une incompréhension , les bécasses étant fidèles a leurs SH à 96% et de leurs SR à 91%, elles ne changent pas leur comportement et dans la situation actuelle , elles ne sont pas, de fait sensiblent au changement climatique ! et donc , pas de centre de gravité déplacé !! aucun élément prouve un centre gravité de la migration déplacé , en revanche les chiffres démontrent le contraire . 

En résumé , vous, vous en doutez la bécasse est dans une situation préoccupante et les institutions de gestion nationale de la bécasse ne semble pas voir ou ne veulent pas voir ce qui frappe au premier coup d'oeil !!! et ce qui est désolant , les médias ne sont pas les alliés de la bécasse et des chasseurs !!!!

 

 

 

 

 

 

 

 

  •  

 

 

Commentaires (1)

Arunaraz
  • 1. Arunaraz | 13/07/2017

how to lose weight on domperidone domperidone buy online will gastroparesis go away

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau